Les différents types de sous-traitance industrielle

Il arrive qu’un entrepreneur rencontre des difficultés dans la réalisation de ses obligations nées d’un contrat passé avec un maitre d’ouvrage. Pour y remédier, elle fait appel à un sous-traitant. Généralement, il existe  plusieurs types de sous-traitance mais cela dépend de  l’intention poursuivie du donneur d’ordre et les modalités d’exécution du contrat.

                         1- La sous-traitance industrielle de spécialité et de formalité.

Lorsqu’une entreprise ne possède pas les compétences ou matériels nécessaires à la fabrication d’un produit et s’adresse à une autre entreprise pour le faire à sa place, on parle de sous-traitance de spécialité. D’un autre côté,  il arrive qu’une entreprise dite de donneur d’ordre se trouve dans l’incapacité de répondre aux besoins du maître d’ouvrage pour des raisons d’insuffisance de mains d’œuvre par exemple, dans ce cas, elle sous-traite un preneur d’ordre pour effectuer les opérations qu’elle n’arrive pas à réaliser. Dans ces deux types de sous-traitance industrielle, l’intention du donneur d’ordre consiste à confier à une autre entreprise ayant une grande maîtrise de la qualité, du coût et de délais de fabrication, la fabrication de certains produits respectant les normes certifiées (pour en savoir plus, cliquez ici).

                       2- La sous-traitance industrielle de capacité et stratégique.

Dans la vie d’une entreprise, il y a certain moment où la demande de ses clients est croissante et elle se trouve dans l’incapacité de faire face à cette situation seule. Dans ce cas, pour dépasser cette difficulté, l’entreprise choisit de passer par la sous-traitance pour satisfaire les demandes des clients. Ce type de sous-traitance s’appelle « sous-traitance de capacité ». D’un autre côté, il y a des cas où l’entreprise n’est pas en difficulté mais cherche simplement à tester un marché avant de s’y lancer ou évaluer une entreprise avant de racheter. Ce type de sous-traitance s’appelle « sous-traitance stratégique ».

                        3- La sous-traitance industrielle de marché et en cascade.

Il y a certains types de sous-traitance qui se réfèrent à la modalité d’exécution du contrat. Ainsi, si une entreprise confie à une autre entreprise l’exécution d’un marché qu’elle a conclu avec un maître d’ouvrage, ce type de sous-traitance s’appelle « sous-traitance dans le cadre d’une marché », certes, la sous-traitance dans ce cas met en relation le maître d’ouvrage, l’entreprise commanditaire et le sous-traitant. On dit que la sous-traitance est en cascade lorsqu’elle regroupe plusieurs sous-traitants, c’est-à-dire, le sous-traitant devient lui-même donneur d’ordre pour un autre sous-traitant qui à son tour peut aussi devenir donneur d’ordre  et ainsi de suite.